Comment calculer la rentabilité d’un bien en location ?

calcul rentabilite
décembre 22, 2022 0 Comments

Le calcul de la rentabilité locative consiste à étudier le rendement ou l’intérêt d’investir dans un logement donné. Pour réaliser ce calcul, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Vous désirez investir dans un bien locatif, mais vous ne savez pas comment calculer sa rentabilité ? Vous désirez surtout savoir combien l’immobilier locatif peut vous rapporter ? Cet article vous apprend comment calculer la rentabilité d’un bien immobilier en quelques étapes. Lisez jusqu’à la fin.

Qu’est-ce que la rentabilité locative en réalité ?

Avant tout calcul, retenez que la rentabilité d’un bien en location est un indicateur de clé de performance d’un investissement immobilier. Il correspond au ratio des revenus que génère un logement mis en location par rapport à son prix d’acquisition. En clair, il s’agit du rapport entre l’investissement et les loyers engrangés. A différence du rendement locatif, la rentabilité locative, plus englobante, s’apprécie sur toute la durée de l’investissement et intègre aussi la sortie.

Calcul de la rentabilité nette d’un bien immobilier locatif

Commençons par le calcule de base, que nous pouvons appeler rentabilité brute. Le calcule de base prend en compte les loyers et le prix du logement. Il permet d’obtenir le rendement brut. C’est en lui ajoutant les charges et les impôts sur le revenu qu’on obtient la rentabilité nette. Avec l’ajout des divers avantages fiscaux, on parle de rentabilité nette-nette. Mais comment cela se passe-t-il concrètement et combien peut rapporter un bien locatif ? C’est ce que nous allons vous montrer.

Le processus de calcul de la rentabilité d’un bien en location

Nous distinguons trois types de rentabilités sur un bien en location : la rentabilité brute, la rentabilité nette, et la rentabilité nette-nette.

La rentabilité brute d’un bien en location

Pour obtenir la rentabilité brute d’un bien en location, il suffit juste de diviser le loyer annuel par le prix d’achat du logement tout en multipliant le résultat par 100. En termes clair, on parle de rendement locatif brut annuel. Prenons par exemple un studio qui a été acheté à 150 000€ et mis en location pour 650€ par mois. Ce studio rapporte 5,2% bruts d’après le calcul qui suit : 650×12/150 000×100= 5,2. Notez que le rendement locatif brut est le premier indicateur qui vous permet de comparer ce qui est comparable.

La rentabilité nette d’un bien en location

Pour calculer la rentabilité nette, prenez le calcul précédent. Retranchez dans le loyer annuel la taxe foncière qui doit être payée par le propriétaire. Retranchez également les charges de corporéité non récupérables sur le locataire, sans oublier les frais de gestion. Prenant le même exemple, nous allons appliquer la méthode que nous venons de décrire. On ôte par supposition 600€ de taxe foncière, 10% de frais de gestion, et 400€ de charges non récupérables. On obtient un nouveau loyer annuel qui s’élève à 6020€, ce qui donne comme rentabilité nette de charges : 4,01%.

La rentabilité nette-nette d’un bien en location

La rentabilité nette-nette sur un bien en location correspond à la rentabilité nette de charges, plus les recettes, la fiscalité et les dépenses annexes. Mais comment peut-on la déterminer ? Il suffit d’ajouter au prix de votre bien, les droits de mutation et les éventuels travaux. Intégrez ensuite les loyers (charges comprises) et ajoutez les assurances ainsi que les prélèvements sociaux. Notez ici que l’évaluation précise de la rentabilité nette-nette relève du cas par cas. Car, elle dépend de votre profil fiscal de votre investissement.